Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bouclier antimissile: la position russe inchangée

    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 01

    Le fait que les Etats-Unis renoncent à mettre en œuvre une nouvelle étape du déploiement de l'ABM européen en Pologne n'aura aucune incidence sur la position de Moscou sur cette question, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov dans une interview accordée au quotidien Kommersant.

    Le fait que les Etats-Unis renoncent à mettre en œuvre une nouvelle étape du déploiement de l'ABM européen en Pologne n'aura aucune incidence sur la position de Moscou sur cette question, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov dans une interview accordée au quotidien Kommersant.

    Vendredi 15 mars, certains médias ont rapporté que les Etats-Unis avaient renoncé à implanter des missiles intercepteurs supplémentaires sur le territoire polonais, tout en poursuivant la réalisation de leur projet de bouclier antimissile européen. Dans le même temps, le Pentagone a souligné que sa décision n'était pas liée à la position de Moscou qui s'oppose catégoriquement à ce projet.

    "Il ne s'agit pas d'une concession faite à la Russie (...). L'incertitude stratégique liée à la mise en place du système antimissile américain en Europe, ainsi que nos objections, persistent toujours", a expliqué le vice-chef de la diplomatie russe.

    Toujours selon lui, même une "version allégée" de l'ABM européen pourrait présenter une menace pour le potentiel nucléaire russe. Dans ce contexte, Moscou ne voit aucune raison de modifier sa position sur ce problème, a indiqué M.Riabkov.

    "Nous poursuivrons notre dialogue et œuvrerons pour un accord juridiquement contraignant, attestant que l'ABM américain en Europe ne serait pas dirigé contre les forces stratégiques russes", a conclu le vice-ministre russe.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Contre qui le Japon veut-il se protéger en achetant des systèmes ABM?
    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne
    Les missiles russes, pourraient-ils atteindre Washington?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik