Ecoutez Radio Sputnik
International

Chypre: la taxe sur les dépôts bancaires "injuste" et "dangereuse" (Poutine)

International
URL courte
Chypre : nationalisation partielle des comptes bancaires (75)
0100

Le président russe Vladimir Poutine juge "injuste" et "dangereuse" la possible imposition d'une taxe sur les dépôts bancaires à Chypre, a déclaré lundi le porte-parole du chef du Kremlin Dmitri Peskov.

Le président russe Vladimir Poutine juge "injuste" et "dangereuse" la possible imposition d'une taxe sur les dépôts bancaires à Chypre, a déclaré lundi le porte-parole du chef du Kremlin Dmitri Peskov.

"M.Poutine a indiqué qu'une telle décision, si elle est entérinée, serait injuste, non professionnelle et dangereuse", a annoncé M.Peskov aux journalistes.

Les autorités chypriotes ont provisoirement accepté d'imposer une taxe exceptionnelle de 6,75 % sur tous les dépôts bancaires de moins de 100.000 euros et de 9,9 % au-delà de ce seuil en contrepartie d'un prêt international de 10 milliards d'euros. Le parlement chypriote devrait ratifier cette mesure lundi 18 mars.

Selon les estimations de l'agence financière Moody's, cette taxation supplémentaire pourrait coûter entre 4,3 et 5,3 milliards d'euros aux banques russes coopérant avec les institutions chypriotes et les sociétés russes enregistrées à Chypre.

Dossier:
Chypre : nationalisation partielle des comptes bancaires (75)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres