Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le "thatchérisme", source de la crise mondiale actuelle (Prodi)

    International
    URL courte
    Décès de Margaret Thatcher (9)
    0 01

    La politique économique de feu Margaret Thatcher, ex-première ministre britannique, a eu des conséquences très négatives pour l'économie mondiale, et est aux sources de la crise actuelle, a estimé Romano Prodi, ex-premier ministre italien et ancien président de la Commission européenne.

    La politique économique de feu Margaret Thatcher, ex-première ministre britannique, a eu des conséquences très négatives pour l'économie mondiale, et est aux sources de la crise actuelle, a estimé mardi Romano Prodi, ex-premier ministre italien et ancien président de la Commission européenne.

    "Ce n'est pas moi qui définis les conséquences (de la politique de Mme Thatcher), elles sont illustrées par les faits. Dans ce monde livré sans partage au marché, elle a réussi à apaiser l'économie mondiale pour une courte période. Mais ensuite, elle a progressivement préparé la crise actuelle", a déclaré M.Prodi dans une interview accordée par téléphone à la chaîne RepubblicaTV.

    M.Prodi a indiqué que Mme Thatcher avait réduit l'Etat à néant, et que ses idées avaient contribué à ouvrir la voie à la crise financière mondiale.

    "Mme Thatcher voulait un marché à 100%. Personne ne s'oppose au marché, mais c'est le marché délié de toutes restrictions qui nous a amenés au déséquilibre actuel", a souligné l'homme politique.

    Et d'ajouter que la politique de Mme Thatcher empruntée par le président américain Ronald Reagan avait bouleversé le monde, en instaurant de nouvelles règles dans l'économie mondiale et en creusant encore plus le fossé entre riches et pauvres.

    Les médias internationaux mettent l'accent sur le "double visage du thatchérisme", les uns insistant sur les échecs "avérés" et persistant aujourd'hui de l'ultralibéralisme symbolisé par la défunte Margaret Thatcher, les autres saluant la "Dame de fer" qui sauva l'économie de la Grande-Bretagne.

    Margaret Thatcher, première et unique femme à avoir occupé le poste de premier ministre britannique (1979-1990), est décédée lundi à l'âge de 87 ans. La "Dame de fer" a lancé une restructuration économique radicale en Grande-Bretagne, souvent connue sous le nom de "thatchérisme".

    Dossier:
    Décès de Margaret Thatcher (9)

    Lire aussi:

    Margaret Thatcher, 1ère personnalité politique qui a failli employer des armes chimiques
    La collection de tableaux d’Élisabeth II était entre les mains du KGB
    Invasion du Koweït par l’Irak, prétexte en or pour doper les ventes d’armes britanniques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik