International

Loi Magnitski: une mesure inefficace selon Londres

International
URL courte
Loi Magnitski (80)
0 11
S'abonner

La loi américaine privant de visas les fonctionnaires russes impliqués, selon les Etats-Unis, dans la mort du juriste Sergueï Magnitski, est inefficace et inapte à agir sur le problème des droits de l'homme en Russie, a déclaré mercredi David Lidington, ministre britannique des Affaires européennes.

La loi américaine privant de visas les fonctionnaires russes impliqués, selon les Etats-Unis, dans la mort du juriste Sergueï Magnitski, est inefficace et inapte à agir sur le problème des droits de l'homme en Russie, a déclaré mercredi  David Lidington, ministre britannique des Affaires européennes. 

"Extrêmement problématique, l'affaire Magnitski suscite une profonde perplexité. Je pense qu'il faut tirer une conclusion précise de ce qui s'est passé au cours de ces dernières semaines en Russie. Rien ne prouve que l'adoption de la loi américaine dite "Magnitski" nous ait rapproché du résultat souhaité, qui est la justice et une enquête méticuleuse sur les circonstances de la mort du juriste", a indiqué le ministre devant la Chambre des communes. 

M.Lidington a ajouté que l'interdiction d'entrer aux Etats-Unis prévue par la loi en question n'aiderait pas à rétablir la justice dans l'affaire Magnitski. 

Le ministre a en outre précisé que l'adoption d'une loi similaire par Londres était dénuée de bon sens, la diplomatie britannique disposant de sa propre liste de critères pour gérer la délivrance des visas. 

La loi américaine Magnitski concerne les citoyens russes qui, selon les Etats-Unis, sont impliqués dans la mort de Sergueï Magnitski, juriste du fonds d'investissement Hermitage Capital Management mis en examen pour fraude fiscale et décédé dans une prison de Moscou faute d'avoir reçu des soins médicaux

Le ministère américain des Finances a publié vendredi la liste Magnitski qui comprend les noms de fonctionnaires russes visés par des sanctions économiques et de visas prévues par la loi en question. 

La réaction du ministère des Affaires étrangères russe ne s'est pas fait attendre. 18 noms de citoyens américains ont également été inscrits sur liste noire en Russie.  

Dossier:
Loi Magnitski (80)

Lire aussi:

Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Un député français membre des Républicains qui avait été infecté au coronavirus est décédé
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook