Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: un convoi humanitaire russe attaqué par des rebelles

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 8 0 0

    Un convoi transportant 2 t d'aide humanitaire et des diplomates russes à Damas a été attaqué à deux reprises par l'opposition syrienne, a annoncé à RIA Novosti un responsable du Patriarcat de Moscou, Nikolaï Balachov.

    Un convoi transportant 2 t d'aide humanitaire et des diplomates russes à Damas a été attaqué à deux reprises par l'opposition syrienne, a annoncé mardi à RIA Novosti un responsable du Patriarcat de Moscou, Nikolaï Balachov.

    "Le convoi qui transportait une aide humanitaire de l'aéroport à la ville de Damas et était accompagné par les représentants de notre ambassade a été attaqué par l'opposition armée le 14 avril. Il a de nouveau été pris sous des tirs le 20 avril, alors qu'il rentrait de Damas à l'aéroport", a indiqué Nikolaï Balachov se référant au rapport du moine-prêtre Efrem (Pachkov) qui avait accompagné le convoi.

    Par ailleurs, "un représentant du ministère syrien pour le Développement social, qui était chargé d'accueillir l'aide humanitaire russe, a été tué dans la nuit" du 18 au 19 avril, a ajouté le protoprêtre Nikolaï (Balachov), vice-président du département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou.

    La campagne de collecte d'aide destinée au peuple syrien a été organisée par la "Société impériale orthodoxe de Palestine", la plus ancienne organisation caritative et humanitaire russe fondée en 1882.

    Le ministère russe des Situations d'urgence envisage d'envoyer prochainement un autre lot d'aide en Syrie à bord de deux avions.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    La Russie livre eau et fret humanitaire à la Syrie
    État-major russe: un kamikaze avec 10 kg d’explosifs désarmé près de la frontière syrienne
    Aide humanitaire pour la Syrie: Moscou appelle l’Onu à «mettre les montres à l’heure»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik