International

Irak: dix chaînes satellitaires suspendues, dont Al-Jazeera

International
URL courte
0 0 0
S'abonner

Les autorités irakiennes ont suspendu les licences de dix chaînes de télévision satellitaires, dont Al-Jazeera, pour "incitation à la violence et au confessionnalisme", rapportent dimanche les médias occidentaux.

Les autorités irakiennes ont suspendu les licences de dix chaînes de télévision satellitaires, dont Al-Jazeera, pour "incitation à la violence et au confessionnalisme", rapportent dimanche les médias occidentaux.

"Nous avons décidé de suspendre les licences de certaines chaînes satellitaires qui avaient adopté une ligne incitant à la violence et au confessionnalisme", a déclaré Moujahed Aboulheil,  responsable de l'Autorité des médias et des communications.

L'Irak connaît depuis mardi des violences faisant craindre un retour au conflit confessionnel qui a suivi l'invasion américaine de 2003. Jeudi 25 avril, le premier ministre Nouri al-Maliki a appelé les Irakiens de toutes les confessions à "opposer une résistance" à tous ceux qui cherchent à pousser le pays vers une guerre civile interconfessionnelle.

Ces derniers temps, la tension monte entre les deux plus grandes communautés musulmanes du pays - sunnites et chiites. Selon le recensement de 1997, les chiites constituent 66% de la population de l'Irak, et les sunnites - 34%.

Sous Saddam Hussein, les sunnites occupaient les postes principaux dans les structures d'Etat du pays. Après l'invasion armée des Etats-Unis en 2003 et le renversement de Saddam Hussein, les sunnites ont perdu leur position dominante sous la pression des chiites qui ont occupé les postes clés, dont celui de premier ministre.

Lire aussi:

Plusieurs navires en proie aux flammes dans un port iranien - vidéos
La Russie teste un moteur électrique basé sur des technologies jamais utilisées
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook