Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Irak/attentats: le bilan s'alourdit, plus de 70 morts

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Une nouvelle explosion a frappé lundi la capitale irakienne, Bagdad, faisant 13 morts et portant à plus de 70 le nombre de victimes enregistrées en Irak au cours de ces dernières 24 heures, rapportent les médias occidentaux se référant à des sources policières.

    Une nouvelle explosion a frappé lundi la capitale irakienne, Bagdad, faisant 13 morts et portant à plus de 70 le nombre de victimes enregistrées en Irak au cours de ces dernières 24 heures, rapportent les médias occidentaux se référant à des sources policières.  

    Plus tôt dans la journée de lundi, cinq véhicules piégés ont sauté à Bagdad et deux autres à Bassora, dans le sud du pays, faisant 46 morts selon un bilan actualisé.  

    En outre, des hommes armés ont attaqué dans la nuit de dimanche à lundi deux commissariats de police de la province d'Al-Anbar (centre) tuant 12 membres des forces de l'ordre.  

    Sur fond de montée des violences, le premier ministre irakien Nouri al-Maliki a promis lundi une série de remaniements au sein des sévices de sécurité du pays. 

    Ces attaques s'inscrivent dans le sillage des violences qui secouent depuis plusieurs semaines l'Irak, où la tension reste extrêmement vive entre les deux principales communautés musulmanes du pays - sunnites et chiites. 

    Sous Saddam Hussein, les sunnites occupaient les principaux postes dans les structures d'Etat du pays. Après l'invasion armée des Etats-Unis en 2003 et le renversement de Saddam Hussein, les sunnites ont perdu leur position dominante sous la pression des chiites qui ont occupé les postes clés, dont celui de premier ministre.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik