International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
0 21
S'abonner

Pyongyang reste formellement membre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) malgré sa décision de s'en retirer annoncée en 2003, a déclaré Vladimir Voronkov, représentant permanent de la Russie auprès des organisations internationales à Vienne.

Pyongyang reste formellement membre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) malgré sa décision de s'en retirer annoncée en 2003, a déclaré samedi Vladimir Voronkov, représentant permanent de la Russie auprès des organisations internationales à Vienne.

"La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire, elle a mené une série de tests nucléaires ce qui a été confirmé au moyen de dispositifs techniques. Qui plus est, la Corée du Nord a déclaré qu'elle se retirait du Traité TNP. Mais ce traité ne prévoit pas de mécanisme de retrait. Les autres pays signataires du traité TNP ne considèrent donc pas que la Corée s'en est retirée", a indiqué M.Voronkov dans une interview à la radio Voix de Russie.

L'exemple de Pyongyang montre bien qu'un pays peut profiter des privilèges offerts par sa participation au Traité TNP pour développer son nucléaire civil avant d'annoncer son retraité du Traité TNP pour utiliser les matériaux fissiles à des fins militaires, selon lui.

"Cet aspect doit fait l'objet d'une attention soutenue des cinq puissances nucléaires et des autres pays membres du Traité TNP", a ajouté le diplomate russe.

M.Voronkov a appelé à prendre des mesures compliquant ou rendant impossible la procédure de retrait des pays membres du Traité TNP.

Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Éric Drouet exfiltré du Salon de l’Agriculture lors de la visite de Macron – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook