International

Attentat/Boston: les amis de Tsarnaïev plaident non coupable

International
URL courte
L'attentat de Boston (74)
0 01
S'abonner

Azamat Tazhaïakov et Dias Kadyrbaïev, étudiants kazakhs accusés par la justice américaine de complot visant à faire obstruction à l'enquête sur les attentats du marathon de Boston, ont plaidé mardi non coupable, rapporte le correspondant de RIA Novosti aux Etats-Unis.

Azamat Tazhaïakov et Dias Kadyrbaïev, étudiants kazakhs accusés par la justice américaine de complot visant à faire obstruction à l'enquête sur les attentats du marathon de Boston, ont plaidé mardi non coupable, rapporte le correspondant de RIA Novosti aux Etats-Unis.  

Les amis de Djokhar Tsarnaïev, le plus jeune des deux frères tchétchènes considérés comme les auteurs du double attentat de Boston, ont été officiellement inculpés le 8 août par un grand jury fédéral américain.  

Tous deux âgés de 19 ans, les étudiants kazakhs risquent une peine maximale de 25 ans de réclusion.  

Deux explosions se sont produites le 15 avril près de la ligne d'arrivée du marathon international de Boston, faisant quatre morts et plus de 280 blessés. Un terroriste présumé, Tamerlan Tsarnaïev, a succombé à ses blessures à l'hôpital le 19 avril, après avoir livré une résistance armée à la police. Son frère cadet, Djokhar Tsarnaïev, a été interpellé dans la nuit du 19 au 20 avril dans une banlieue de Boston. Le 11 juillet, il a comparu pour la première fois devant la justice, plaidant non coupable.  

Le 1er mai, la police US a annoncé avoir interpellé trois nouveaux suspects dans le cadre de l'enquête sur l'attaque de Boston – un Américain et deux Kazakhs. Le lendemain, tous trois ont avoué avoir tenté d'éliminer les preuves de l'implication de  Djokhar Tsarnaïev dans l'attentat.

Dossier:
L'attentat de Boston (74)

Lire aussi:

Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
En continu: un avion s'écrase en Afghanistan, le Pentagone annonce le crash de son E-11A - vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik