Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Fukushima: la contamination de l'eau 136 fois supérieure à la norme (TEPCO)

    International
    URL courte
    Séisme de 2011 au Japon et ses conséquences (136)
    0 411

    Le groupe TEPCO, qui gère la centrale nucléaire de Fukushima, a estimé à 30.000 milliards de becquerels le volume de césium et de strontium radioactifs ayant coulé dans l'océan depuis mai 2011, rapporte jeudi la chaîne de télévision japonaise NHK.

    Le groupe TEPCO, qui gère la centrale nucléaire de Fukushima,  a estimé à 30.000 milliards de becquerels le volume de césium et de strontium radioactifs ayant coulé dans l'océan depuis mai 2011, rapporte jeudi la chaîne de télévision japonaise NHK.

    En fonctionnement normal, la centrale était autorisée à rejeter 220 milliards de becquerels par an au maximum.

    En juillet dernier, TEPCO a reconnu que l'eau accumulée dans une cavité au-dessous du deuxième réacteur de la centrale après la catastrophe provoquée par le tsunami du 11 mars 2011 ne stagnait pas, comme on le croyait auparavant, mais s'écoulait dans l'océan au rythme d'environ 300 tonnes par jour.

    Les accidents survenus le 11 mars 2011 dans la centrale de Fukushima-1 suite à un puissant séisme et un tsunami dévastateur ont provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site. Les autorités ont procédé à l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 30 km autour de la centrale. Les travaux de décontamination et le démontage des réacteurs accidentés devraient prendre près de 40 ans.

    Dossier:
    Séisme de 2011 au Japon et ses conséquences (136)

    Lire aussi:

    Les Japonais préoccupés par l’utilisation des déchets de Fukushima
    Un puissant feu dévore la forêt autour de la centrale de Fukushima
    Japon: un robot-poisson conçu pour étudier le réacteur de la centrale Fukushima 1
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik