Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: les substances découvertes à Jobar destinées à fabriquer des gaz de combat

    International
    URL courte
    Armes chimiques syriennes (496)
    0 510

    Les substances chimiques découvertes samedi lors d'une opération de l'armée syrienne menée samedi dans le quartier de Jobar, à Damas, sont destinées à fabriquer les gaz de combat, a annoncé dimanche le commandement de l'armée gouvernementale dans un communiqué cité par l'agence SANA.

    Les substances chimiques découvertes samedi lors d'une opération de l'armée syrienne menée samedi dans le quartier de Jobar, à Damas, sont destinées à fabriquer les gaz de combat, a annoncé dimanche le commandement de l'armée gouvernementale dans un communiqué cité par l'agence SANA.

    "Lors de l'opération de notre courageuse armée menée à Jobar, un dépôt de précurseurs destinés à fabriquer des armes chimiques et une provision d'antidotes ont été découverts. La présence de ces substances chez les groupes terroristes est une preuve flagrante de l'utilisation de gaz de combat contre notre peuple et son armée et confirme que tous ce qui est nécessaire pour faire usage d'armes chimiques est obtenu depuis l'étranger par les terroristes", indique le communiqué.

    Samedi, la télévision syrienne a diffusé les images de ce qui avait été saisi chez les terroristes à Jobar, s'agissant notamment de  jerricans en plastique, de plusieurs sacs contenant de la poudre blanche,  des bouteilles pour gaz naturel, des grenades démontées, des charges pour lance-grenades et des caisses remplies de masques à gaz. Deux tonneaux de couleur verte portaient une inscription en arabe "fait en Arabie saoudite".

    Dossier:
    Armes chimiques syriennes (496)

    Lire aussi:

    Al-Nosra et Daech déploient des armes chimiques dans des quartiers résidentiels en Syrie
    Damas accuse Londres et Washington de livrer des substances toxiques aux terroristes
    Les avions syriens frappent les communications des terroristes près de Damas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik