Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: le président vénézuélien opposé à une intervention étrangère

    International
    URL courte
    Une éventuelle intervention en Syrie (2013) (295)
    0 0 0

    Le président vénézuélien Nicolas Maduro a appelé la communauté internationale à mettre tout en œuvre pour empêcher une ingérence étrangère dans le conflit syrien, rapporte mercredi le correspondant de RIA Novosti à Mexico.

    Le président vénézuélien Nicolas Maduro a appelé la communauté internationale à mettre tout en œuvre pour empêcher une ingérence étrangère dans le conflit syrien, rapporte mercredi le correspondant de RIA Novosti à Mexico.

    "Une attaque contre la Syrie marquerait le début d'une guerre catastrophique", a estimé le dirigeant vénézuélien cité par les chaînes de télévision locales.

    Selon lui, il est nécessaire de trouver une solution pacifique à la crise syrienne afin d'éviter une "guerre terroriste contre le peuple". M.Maduro a également appelé au calme en Egypte, pays secoué par des affrontements entre forces de l'ordre et partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi.

    Auparavant, certains médias ont rapporté que les pays occidentaux ont prévenu l'opposition syrienne de l'imminence de frappes aériennes pour contrer l'armée de Bachar el-Assad. Les anti-Assad leur auraient pour leur part transmis une liste de cibles. Par la suite, Washington a annoncé que le président américain Barack Obama n'avait pas pris la décision d'attaquer la Syrie.

    Dossier:
    Une éventuelle intervention en Syrie (2013) (295)

    Lire aussi:

    Trump insulte Assad: la réponse de Damas
    Bachar el-Assad s'est rendu en Russie pour rencontrer Vladimir Poutine
    Maduro avoue être «fier» des sanctions imposées par Washington
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik