Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: Ban Ki-moon appelle à un consensus au Conseil de sécurité

    International
    URL courte
    Armes chimiques syriennes (496)
    0 10

    Le Conseil de sécurité de l'ONU doit s'ingérer d'urgence dans la situation en Syrie et adopter une position commune, a déclaré le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans une interview à la chaîne de télévision russe Rossiya 24.

    Le Conseil de sécurité de l'ONU doit s'ingérer d'urgence dans la situation en Syrie et adopter une position commune, a déclaré le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans une interview à la chaîne de télévision russe Rossiya 24.

    "Le Conseil de sécurité des Nations unies doit intervenir, car la Syrie constitue actuellement la plus grande épreuve pour la sécurité dans le monde entier", a indiqué le secrétaire général de l'ONU. 

    Selon M. Ban, le Conseil de sécurité doit en outre "faire preuve d'unité afin de réagir immédiatement à la tragédie syrienne".

    La situation en Syrie s'est considérablement aggravée depuis l'attaque chimique présumée dont les médias ont fait état le 21 août dernier, citant les rebelles anti-Assad.

    Mardi soir, un porte-parole de la Maison Blanche a annoncé que le président Barack Obama réfléchissait toujours aux mesures qui devaient servir de réponse à cette attaque. Bien que la décision de frapper la Syrie ne soit pas encore adoptée, le Pentagone affirme que plusieurs scénarios sont à l'étude, y compris une "réaction de force".

    Plusieurs pays occidentaux ont déjà déclaré qu'ils étaient prêts à intervenir militairement en Syrie sans aval du Conseil de sécurité de l'ONU.

    Dossier:
    Armes chimiques syriennes (496)

    Lire aussi:

    Armée US en Syrie: l’Onu n’a pas le droit d’autoriser une présence militaire dans des pays
    Syrie: la présence US sans l’accord de Damas est une violation des fondements de l'Onu
    Selon Moscou, l'Onu n'a pas accordé d'autorisation pour la présence des USA en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik