Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Libye: la fille de l'ex-chef des renseignements kidnappée (BBC)

    International
    URL courte
    0 201

    Un groupe de terroristes a attaqué un convoi policier en Libye, enlevant la fille de l'ex-chef des services de renseignements libyens à l'époque de Mouammar Kadhafi, Abdallah al-Senoussi, annonce mardi la BBC se référant au ministère libyen de la Justice.

    Un groupe de terroristes a attaqué un convoi policier en Libye, enlevant la fille de l'ex-chef des services de renseignements libyens à l'époque de Mouammar Kadhafi, Abdallah al-Senoussi, annonce mardi la BBC se référant au ministère libyen de la Justice.

    L'incident s'est produit lundi soir dans la région de Tripoli, à 50 m de la prison où Anoud Abdallah al-Senoussi avait purgé une peine de dix mois pour être entrée en Libye avec de faux papiers d'identité.

    Alors qu'un convoi policier accompagnait la jeune femme pour la reconduire à l'aéroport, des inconnus ont ouvert le feu sur les véhicules. Profitant de la panique, ils se sont emparés d'Anoud Abdallah al-Senoussi avant de prendre la fuite.

    Le convoi est tombé dans un guet-apens de cinq voitures. Ils étaient armés jusqu'aux dents. Il est tout de suite devenu évident qu'ils voulaient l'enlever. L'incident n'a pas fait de blessés", a déclaré le ministre de la Justice Salah al-Marghani.

    Le ministre a appelé ses concitoyens à aider la police à retrouver la fille d'Abdallah al-Senoussi.

    L'ex-chef du service de renseignements Abdallah al-Senoussi est en prison en Libye, accusé de crimes perpétrés sous la présidence de Mouammar Kadhafi. En juin 2012, la Cour pénale internationale (CPI) a lancé contre Abdallah al-Senoussi un mandat d'arrêt pour crimes contre l'humanité.

    Lire aussi:

    À peine amnistié, le fils de Kadhafi de nouveau recherché par la CPI
    Libye: Saïf al-Islam Kadhafi relâché, le pays attend ses déclarations
    Cousin de Kadhafi: les partisans de la Jamahiriya prêts à revenir au pouvoir en Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik