Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: Moscou n'exclut pas de soutenir une opération militaire

    International
    URL courte
    Une éventuelle intervention en Syrie (2013) (295)
    0 0 0

    La Russie pourrait accepter une opération militaire en Syrie si la responsabilité de Damas dans l'emploi d'armes chimiques est prouvée, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine.

    La Russie pourrait accepter une opération militaire en Syrie si la responsabilité de Damas dans l'emploi d'armes chimiques est prouvée, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine.

    "Je n'exclus pas cette option, mais je veux attirer votre attention sur cette circonstance de principe: conformément au droit international en vigueur, seul le Conseil de sécurité des Nations unies est habilité à autoriser l'emploi de la force armée contre un Etat souverain", a indiqué le chef du Kremlin dans une interview à la Première chaîne russe et à l'agence Associated Press.

    "Pour nous convaincre, il faut nous présenter une étude approfondie du problème et l'existence de preuves évidentes permettant d'identifier ceux qui ont utilisé des armes chimiques ainsi que la nature des armes employées. Après cela, nous serons prêts à agir de la façon la plus résolue et la plus sérieuse possible", a déclaré le président russe.

    Dossier:
    Une éventuelle intervention en Syrie (2013) (295)

    Lire aussi:

    Damas n'a pas employé et n'emploiera jamais d'armes chimiques contre les Syriens
    Rapport de l'Onu sur l'attaque au gaz sarin en Syrie: «un faux politiquement biaisé»
    La présumée attaque chimique en Syrie n’est pas «le motif à une opération de force»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik