Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau du Venezuela

    Syrie: Caracas hostile à tout recours à la force

    © Flickr/ ctam
    International
    URL courte
    Une éventuelle intervention en Syrie (2013) (295)
    0 0 0

    Le Venezuela réprouve toute tentative de résoudre le conflit syrien par la force et appelle à trouver une solution négociée, indique un communiqué de la diplomatie russe publié à l'issue de l'entretien téléphonique qui a eu lieu le 3 septembre entre les ministres des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et Elias Jaua.

    Le Venezuela réprouve toute tentative de résoudre le conflit syrien par la force et appelle à trouver une solution négociée, indique un communiqué de la diplomatie russe publié à l'issue de l'entretien téléphonique qui a eu lieu le 3 septembre entre les ministres des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et Elias Jaua.

    "Les chefs de diplomatie russe et vénézuélien ont évoqué en détail la situation concernant la Syrie. Elias Jaua a attiré l'attention de son homologue sur la Déclaration adoptée le 30 août au sommet de l'Union des nations sud-américaines (UNASUR). Ce document condamne toute tentative d'ingérence armée extérieure dans les affaires de la Syrie, soutient les démarches de l'envoyé spécial de l'ONU et appelle à trouver une solution pacifique au conflit intérieur armé dans ce pays", lit-on dans le communiqué mis en ligne sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

    Le communiqué souligne que la conversation téléphonique a eu lieu à l'initiative de Caracas.

    MM. Lavrov et Jaua ont également évoqué le calendrier des contacts politiques russo-vénézuéliens.

    Dossier:
    Une éventuelle intervention en Syrie (2013) (295)

    Lire aussi:

    Lors d'un entretien téléphonique, Vladimir Poutine apporte son soutien à Nicolas Maduro
    Un coup d'État militaire au Venezuela devient une priorité des USA, selon Moscou
    Sur le dossier vénézuélien, Macron «s'aligne sur la politique rétrograde de Trump»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik