Ecoutez Radio Sputnik
    Armée syrienne dans une banlieue de Damas

    Syrie: la France dépose un projet de résolution à l'Onu

    © Sputnik. Andrey Stenin
    International
    URL courte
    Armes chimiques syriennes (496)
    0 1 0 0

    La France soumettra mardi à l'examen de l'Onu un projet de résolution accusant les autorités d'avoir employé des armes chimiques près de Damas le 21 août dernier, a déclaré à Paris le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius lors d'une conférence de presse.

    La France soumettra mardi à l'examen de l'Onu un projet de résolution accusant les autorités d'avoir employé des armes chimiques près de Damas le 21 août dernier, a déclaré à Paris le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius lors d'une conférence de presse.

    "La France déposera une résolution devant le Conseil de sécurité. La procédure sera engagée aujourd'hui", a indiqué le chef de la diplomatie française.

    Selon lui, le document proposé par la France condamne l'attaque chimique du 21 août et en reporte la responsabilité sur Damas.

    Auparavant, M.Fabius a estimé que l'initiative de Moscou qui avait proposé à Damas de placer ses armes chimiques sous contrôle international méritait "un examen précis". Lors de la conférence de presse, il a rappelé les conditions de Paris pour accepter l'initiative russe: "condamner le massacre du 21 août commis par le régime", "exiger qu'il fasse sans délai toute la lumière sur son programme d'armes chimiques et qu'il soit démantelé" et "condamner les auteurs du crime devant la Cour pénale internationale".

    "Notre objectif est l'élimination de la menace chimique et la protection du peuple syrien", a déclaré M.Fabius.

    Toujours selon lui, "toutes les options" concernant la crise syrienne restent sur la table, dont l'option militaire.

    Dossier:
    Armes chimiques syriennes (496)

    Lire aussi:

    Moscou: toutes les armes chimiques retirées de Syrie en 2014 avec l'aide US
    Al-Nosra et Daech déploient des armes chimiques dans des quartiers résidentiels en Syrie
    Trump dit ne pas avoir évoqué l’option militaire en Syrie devant des membres du Congrès
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik