Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: la résolution de l'Onu doit prévoir un recours à la force (Londres)

    International
    URL courte
    Une éventuelle intervention en Syrie (2013) (295)
    0 301

    La Grande-Bretagne estime que la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur les armes chimiques en Syrie doit mentionner l'usage de la force, a déclaré le chef de la diplomatie britannique William Hague, cité par les médias internationaux.

    La Grande-Bretagne estime que la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur les armes chimiques en Syrie doit mentionner l'usage de la force, a déclaré mardi le chef de la diplomatie britannique William Hague, cité par les médias internationaux.

    "Pour avoir un sens et une crédibilité, cette résolution doit relever du chapitre 7 de la Charte de l'Onu (qui prévoit de recourir à la force si nécessaire, ndlr)", a déclaré le ministre.

    Auparavant, son homologue français Laurent Fabius a annoncé que Paris soumettrait mardi au Conseil de sécurité de l'Onu un projet de résolution sous chapitre 7, contraignant la Syrie à placer ses armes chimiques sous contrôle international et autorisant un recours à la force en cas de manquement aux obligations.

    Le régime de Bachar el-Assad est accusé par les pays occidentaux d'avoir perpétré près de Damas le 21 août dernier un massacre à l'arme chimique de plusieurs centaines de personnes. Washington et Paris proposent d'y répondre par des frappes militaires. Les autorités syriennes démentent formellement avoir perpétré cette attaque.  

    La Russie a proposé lundi de placer les armes chimiques syriennes sous contrôle international. Cette proposition a immédiatement été soutenue par Damas. L'opposition syrienne l'a pour sa part qualifiée d'inacceptable. Le président américain Barack Obama s'est déclaré intéressé par l'initiative de Moscou.

    Dossier:
    Une éventuelle intervention en Syrie (2013) (295)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik