International

Nucléaire coréen: Pyongyang appelle les Six à un dialogue sans préalable (médias)

International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
0 11
S'abonner

Kim Kye-gwan, représentant nord-coréen lors d'un forum à Pékin, a exhorté les pays membres des négociations à Six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne à tenir une rencontre "sans conditions préalables", rapporte mercredi l'agence Yonhap.

Kim Kye-gwan, représentant nord-coréen lors d'un forum à Pékin, a exhorté les pays membres des négociations à Six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne à tenir une rencontre "sans conditions préalables", rapporte mercredi l'agence Yonhap.  

Représentant pendant de longues années de la Corée du Nord aux négociations à Six, Kim Kye-gwan a fait savoir que les conditions avancées par Séoul étaient contraires à "l'esprit de la déclaration conjointe du 19 septembre", faisant une allusion à l'accord signé en 2005. Pyongyang s'était alors engagé à renoncer à son programme nucléaire en échange de la promesse de Washington de ne pas intervenir militairement en Corée du Nord et de normaliser les relations bilatérales.  

La Chine a antérieurement proposé de tenir à Pékin une rencontre informelle qui réunirait des hauts fonctionnaires et scientifiques russes, américains, japonais chinois et des deux Corées à l'occasion du Xe anniversaire du lancement des négociations à Six.  

Toutefois, Séoul, Tokyo et Washington ont accueilli avec froideur l'initiative chinoise visant à relancer le dialogue, toute en soulignant que la disposition de Pyongyang à renoncer à son programme nucléaire était indispensable à toute reprise des négociations. Les autorités américaines et sud-coréennes ont donc décidé de ne pas envoyer leurs délégations à la rencontre de Pékin.

 

Intervenant lors du forum, Kim Kye-gwan a annoncé que la dénucléarisation de la péninsule coréenne était la dernière volonté du défunt leader Kim Jong-il et a appelé les parties à se mettre à la tables de négociations "avant qu'il ne soit trop tard". 

La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 avant de mener en 2006, en 2009 et en 2013 des essais nucléaires souterrains qui ont provoqué de vives protestations de la communauté internationale. Début juin, les médias ont fait savoir que le régime de Pyongyang envisageait de reprendre la production de plutonium à usage militaire dans une installation nucléaire de Yongbyon. 

Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Au Cameroun, les mangeurs de chats et de chiens n’en démordent pas…
Un incident survient entre des blindés russes et américains en Syrie – vidéo
Des Su-24 russes détruisent un char et 6 véhicules blindés des terroristes en Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook