Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Libye: 27 prisonniers torturés à mort depuis la chute de Kadhafi

    International
    URL courte
    0 36 0 0

    Au moins 27 personnes sont décédées suite à des actes de torture dans les prisons libyennes depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, indique un rapport conjoint rédigé par la Mission d'appui des Nations unies en Libye (MANUL) et le Haut-commissariat aux droits de l'Homme (HCDH).

    Au moins 27 personnes sont décédées suite à des actes de torture dans les prisons libyennes depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, indique un rapport conjoint rédigé par la Mission d'appui des Nations unies en Libye (MANUL) et le Haut-commissariat aux droits de l'Homme (HCDH).
     
    Le rapport constate que malgré le désir des autorités libyennes de normaliser le système pénitentiaire du pays, les tortures et les mauvais traitements sont monnaie courante dans les prisons libyennes. Selon la MANUL, depuis la fin 2011, au moins 27 personnes sont décédées en détention. Il y a tout lieu de supposer que leur mort ait résulté des blessures occasionnées par des tortures, souligne le document.
     
    Cet état déplorable du système pénitentiaire libyen s'explique par le fait que tout en restant formellement sous contrôle gouvernemental, de nombreuses prisons sont administrées de facto par des groupes de rebelles armés.
     
    Selon l'ONU, les prisons libyennes renferment actuellement près de 8.000 personnes arrêtées lors du conflit de 2011. La plupart d'entre elles ne font l'objet d'aucune procédure judiciaire, souligne le rapport.
     
    Le régime de Mouammar Kadhafi, au pouvoir pendant plus de 40 ans, a été renversé suite à l'opération militaire de l'Otan effectuée de mars à octobre 2011. Le colonel lui-même a été tué après avoir été fait prisonnier par les insurgés.
     
    Au début de la guerre civile, les rebelles ont créé un Conseil national de transition (CNT). En août 2012, cet organisme a transmis ses pouvoirs au Congrès général national formé suite aux élections parlementaires organisées dans le pays en juillet de la même année.

    Lire aussi:

    Cousin de Kadhafi: «L’Occident doit réparer ses erreurs commises en Libye»
    Cousin de Kadhafi: les partisans de la Jamahiriya prêts à revenir au pouvoir en Libye
    Londres affirme avoir fait la guerre en Libye pour «sauver les vies humaines»
    Saïf al-Islam Kadhafi jouera un rôle majeur dans la trêve en Libye
    Macron: faire la guerre en Libye était une erreur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik