Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: Téhéran se déclare prêt à poursuivre le dialogue avec les Six

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0

    A l'issue du premier round de négociations à Genève entre l'Iran et les Six, les parties se sont prononcées pour la poursuite d'un dialogue constructif sur le problème nucléaire, a annoncé le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Seyed Abbas Araghchi.

    A l'issue du premier round de négociations à Genève entre l'Iran et les Six, les parties se sont prononcées pour la poursuite d'un dialogue constructif sur le problème nucléaire, a annoncé mardi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Seyed Abbas Araghchi.

    "Les négociations se sont déroulées dans une atmosphère constructive. La partie iranienne a présenté un plan réaliste de règlement de la situation autour de son programme nucléaire. Il s'agit d'un plan suffisamment logique et réfléchi. Le ministre a exposé lors du premier round des points stratégiques généraux dudit plan. Les aspects techniques seront examinés lors du deuxième round qui débutera dans l'après-midi", a déclaré M.Araghchi devant les journalistes.

    Et d'ajouter que le plan en question était secret et le resterait tant que les parties n'arriveraient pas à un accord.

    Ces négociations entre l'Iran et les Six médiateurs internationaux sur son programme nucléaire (Russie, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne) sont les premières depuis l'arrivée au pouvoir à Téhéran de Hassan Rohani, un président perçu comme modéré. Elles se déroulent sur fond d'optimisme prudent après six mois d'interruption.

    Depuis 2003, les Six œuvrent conjointement avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour amener Téhéran à suspendre ses travaux d'enrichissement d'uranium susceptibles de mettre en danger le régime de non-prolifération nucléaire.

    L'Iran reconnaît enrichir de l'uranium à 20%, mais affirme que ses activités nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité et radionucléides.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Les USA veulent se retirer de l'accord nucléaire et en rendre l’Iran responsable
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik