Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les USA et la GB espionnent le gouvernement italien (médias)

    International
    URL courte
    Espionnage du Web par les services spéciaux américains (274)
    0 602

    Les services secrets américains et britanniques ont surveillé de hauts responsables italiens et le ministère de la Défense du pays, a annoncé dans une interview à l'hebdomadaire l'Espresso l'ancien journaliste du Guardian Glenn Greenwald, qui a collaboré avec Edward Snowden.

    Les services secrets américains et britanniques ont surveillé de hauts responsables italiens et le ministère de la Défense du pays, a annoncé dans une interview à l'hebdomadaire l'Espresso l'ancien journaliste du Guardian Glenn Greenwald, qui a collaboré avec Edward Snowden.
     
    "L'Agence nationale de sécurité des Etats-Unis (NSA) a déployé des activités d'espionnage intenses, y compris contre les gouvernements européens, dont le gouvernement italien", a déclaré M. Greenwald.
     
    Selon lui, l'Italie n'était pas surveillée qu'à l'aide du programme américain Prism. Les communications téléphoniques et les courriels des Italiens étaient également interceptés par la Grande-Bretagne à l'aide du programme Tempora. Il est d'ailleurs à noter que les services secrets italiens étaient au courant de cet espionnage et coopéraient avec leurs collègues britanniques.
     
    D'après L'Espresso, les documents concernant la surveillance pratiquée par la NSA sur le gouvernement italien et les principaux ministères du pays pourraient être publiés au cours des prochains mois.  
     
    Le quotidien Corriere della Sera a indiqué mardi que la NSA avait intercepté les conversations de millions d'Italiens et que ce fait avait été porté à la connaissance de la Commission du parlement italien chargée de contrôler les services secrets (COPASIR). 
     
    Le premier ministre italien Enrico Letta a déclaré mercredi, à l'issue d'une rencontre avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry à Rome, qu'il était indispensable de vérifier les rumeurs concernant les écoutes de la NSA.

    Dossier:
    Espionnage du Web par les services spéciaux américains (274)

    Lire aussi:

    «Rome n’est prête qu’à recevoir des gifles de la France et de l’UE»
    Plus de 50 représentants italiens attendus en Crimée
    Crise migratoire: pour l'Italie, «la situation a atteint la limite du supportable»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik