Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Surveillance US de la Russie: pas d'impact sur les relations bilatérales (Lavrov)

    International
    URL courte
    Espionnage du Web par les services spéciaux américains (274)
    0 2701

    Les informations selon lesquelles l'ex-agent des services secrets américains Edward Snowden dispose de documents concernant l'espionnage de la Russie par les Etats-Unis n'affecteront pas les relations entre les deux pays, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Les informations selon lesquelles l'ex-agent des services secrets américains Edward Snowden dispose de documents concernant l'espionnage de la Russie par les Etats-Unis n'affecteront pas les relations entre les deux pays, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    "Nos contacts ne s'interrompent jamais", a répondu M. Lavrov, prié par RIA Novosti d'indiquer si la nouvelle publication de renseignements secrets par Edward Snowden pouvait influer sur les relations russo-américaines.

    Selon le chef de la diplomatie russe, la situation concernant l'ex-consultant de l'Agence de sécurité nationale des Etats-Unis a perdu de son actualité pour Moscou.

    "Nous avons déjà formulé notre position sur M. Snowden, nous avons tout dit", a indiqué le ministre.

    Le quotidien Washington Post a fait savoir jeudi qu'Edward Snowden disposait d'environ 30.000 documents portant sur les activités du renseignement américain contre la Russie. Selon le journal, certains de ces documents confirment les activités d'espionnage pratiquées par un pays de l'Otan, qui a recueilli des informations sur la Russie au profit des Etats-Unis.

    Edward Snowden est recherché aux Etats-Unis pour avoir notamment divulgué des informations sur le programme de surveillance électronique Prism permettant à la NSA de recueillir les données personnelles d'utilisateurs d'Internet.

    Le 1er août, l'ex-agent de la CIA a obtenu l'asile temporaire en Russie et a ainsi pu quitter la zone de transit de l'aéroport moscovite de Cheremetievo, où il était bloqué depuis 40 jours

    Dossier:
    Espionnage du Web par les services spéciaux américains (274)

    Lire aussi:

    Poutine: «Snowden n’est pas un traître»
    Poutine: une gaffe des autorités américaines a sauvé Snowden
    Snowden révèle sa vérité sur l’espionnage au profit de la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik