Ecoutez Radio Sputnik
    International

    PO: Israël amnistie 26 prisonniers palestiniens

    International
    URL courte
    0 0 01

    En application des ententes sur la reprise du processus de paix, les autorités israéliennes ont approuvé dimanche la libération d'un nouveau groupe de 26 prisonniers palestiniens, rapporte le service de presse du gouvernement de l'Etat hébreu.

    En application des ententes sur la reprise du processus de paix, les autorités israéliennes ont approuvé dimanche la libération d'un nouveau groupe de 26 prisonniers palestiniens, rapporte le service de presse du gouvernement de l'Etat hébreu.  

    "Conformément à la décision du gouvernement du 28 juillet 2013 sur la reprise des négociations de paix entre Israël et l'Autorité palestinienne, la libération de 26 prisonniers palestiniens a été approuvée ce soir", lit-on dans un communiqué dressant le bilan d'une réunion de la commission ministérielle spéciale.  

    Sur les 26 prisonniers, 21 retourneront en Cisjordanie et cinq dans la bande de Gaza. Les détenus en question avaient été condamnés pour des crimes et délits commis avant la signature des accords d'Oslo en 1993 et ont passé entre 19 et 28 ans derrière les barreaux.  

    Tel-Aviv s'est engagé en juillet dernier à libérer 104 prisonniers palestiniens après le lancement des négociations de paix. Un premier groupe de 26 détenus a été libéré le 14 août dernier.  

    Des Palestiniens ayant assassiné au cours des deux derniers mois en Cisjordanie deux soldats israéliens et un officier retraité, et blessé une fillette de 9 ans, plusieurs ministres israéliens ont appelé le chef du gouvernement Benjamin Netanyahu à revenir sur la décision d'amnistie.  

    Au total, près de 5.000 Palestiniens seraient détenus en Israël.

    Lire aussi:

    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Netanyahu veut la peine de mort pour le tueur de trois Israéliens
    Cisjordanie: décès d'un Palestinien blessé par des tirs israéliens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik