Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de diplomatie russe Sergueï Lavrov

    Bouclier: Moscou ouvert à un compromis avec l'Otan et les USA

    © RIA Novosti. Evgeny Biyatov
    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 311

    La Russie est prête à mener un dialogue constructif avec les Etats-Unis et l'Otan pour parvenir à un consensus sur le projet de bouclier antimissile, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    La Russie est prête à mener un dialogue constructif avec les Etats-Unis et l'Otan pour parvenir à un consensus sur le projet de bouclier antimissile, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.  

    "Nous sommes prêts à un dialogue constructif avec les Etats-Unis et l'Otan et sommes ouverts à un compromis, mais nous ne nous ferons pas semblant d'être satisfaits par les propos assurant que rien ne doit être modifié dans ce schéma (bouclier, ndlr) créé par les Américains et que ce dernier n'est pas dirigé contre la Russie", a indiqué M.Lavrov lors de la 8ème réunion du sous-comité russo-ukrainien pour la coopération internationale.  

    Selon le chef de la diplomatie russe, Moscou souhaite la consolidation de tous les aspects de la stabilité stratégique et régionale et la neutralisation des menaces par des moyens politiques et diplomatiques.  

    Evoquant la coopération entre la Russie et l'Otan, M.Lavrov a souligné qu'il existait toute une série de projets de coopération stratégique.  

    "Toutefois, je dirais que ces relations manquent de profondeur stratégique et de compréhension de l'interdépendance de tous les pays européens en matière de sécurité", a expliqué le ministre.

    Lors du sommet de l'Otan à Lisbonne en 2010, Moscou et Washington ont convenu de coopérer dans le domaine de la défense antimissile européenne. Toutefois, les parties n'arrivent toujours pas à s'entendre sur l'architecture du futur bouclier. Les Etats-Unis refusent en outre de signer un document contraignant garantissant que le futur bouclier ne menacera pas les forces nucléaires russes.  

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Moscou évoque une «riposte militaire» face au bouclier antimissile US en Corée du Sud
    La Russie prête à reprendre le dialogue avec l'Otan
    Le déploiement du THAAD en Corée du Sud sape la stabilité de la région, selon Pékin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik