Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Gaz: l'Equateur propose une alliance au russe Gazprom

    International
    URL courte
    0 910

    L'Equateur propose au groupe public gazier russe Gazprom de former une alliance avec la société pétrogazière équatorienne Petroamazonas, a annoncé Gazprom International, une filiale de Gazprom, suite à une visite vendredi du ministre-coordinateur équatorien des secteurs stratégiques Rafael Poveda en Russie.

    L'Equateur propose au groupe public gazier russe Gazprom de former une alliance avec la société pétrogazière équatorienne Petroamazonas, a annoncé Gazprom International, une filiale de Gazprom, suite à une visite vendredi du ministre-coordinateur équatorien des secteurs stratégiques Rafael Poveda en Russie.

    "Nous partageons votre vision stratégique des perspectives de travail en Amérique latine et souhaitons que Gazprom international soit présent en Equateur au sein d'une alliance stratégique avec notre société pétrogazière nationale Petroamazonas", a indiqué le ministre-coordinateur et vice-premier ministre cité par le service de presse.

    Le gouvernement équatorien prépare une étude sur les réserves en hydrocarbures du plateau continental du pays. "Si nos suppositions sur la présence de réserves de gaz en Equateur se confirment, Gazprom pourrait devenir notre partenaire stratégique", a ajouté P.Poveda. L'Equateur remettra ces données aux experts de Gazprom international au début de 2014, selon lui.

    Le vice-premier ministre a proposé à Gazprom de créer un groupe de travail conjoint pour analyser les perspectives de la coopération bilatérale dans la prospection géologique en Equateur.

    L'Equateur change "sa matrice énergétique. Le gouvernement du pays entend renoncer progressivement à la consommation de gaz liquéfié importé au profit du gaz naturel national tout en poursuivant le développement du secteur hydroénergétique", a noté le vice-premier ministre. 

    M.Poveda a effectué sa visite en Russie à la veille d'une visite officielle du président équatorien à Moscou qui débute ce lundi.

    Lire aussi:

    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    L'Équateur protégera Assange tant que sa vie sera menacée
    Gazprom étudie les perspectives de travaux sur le plateau continental libanais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik