Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Tunisie: l'explosion de Sousse aurait été organisée par des étrangers

    International
    URL courte
    0 10

    Les autorités tunisiennes soupçonnent des citoyens étrangers d'avoir organisé un attentat suicide sur une plage de la ville balnéaire de Sousse, dans l'est du pays, a annoncé la chaîne de télévision Sky News Arabia, citant une source au sein des forces de sécurité tunisiennes.

    Les autorités tunisiennes soupçonnent des citoyens étrangers d'avoir organisé un attentat suicide sur une plage de la ville balnéaire de Sousse, dans l'est du pays, a annoncé la chaîne de télévision Sky News Arabia, citant une source au sein des forces de sécurité tunisiennes.

    Un jeune homme inconnu s'est fait exploser mercredi sur une plage près d'un hôtel de Sousse. Selon les informations préliminaires, l'attentat n'a pas fait de victimes à l'exception du kamikaze.

    D'après les témoins oculaires, le jeune homme a actionné sa ceinture explosive après que le service de sécurité de l'hôtel l'eut empêché de pénétrer à l'intérieur de l'édifice.

    Des informations non confirmées font également état d'une tentative d'attentat entreprise, parallèlement à l'explosion de Sousse, dans une autre ville côtière, à Monastir, où un terroriste a tenté de se faire exploser près du mausolée Bourguiba. Cette dernière tentative a été déjouée par la police locale.

    L'explosion de Sousse constitue la première attaque lancée par des extrémistes contre un site touristique depuis la chute du régime de Ben Ali et l'arrivée d'islamistes au pouvoir en 2011.

    Ces derniers temps, les autorités tunisiennes ont intensifié la lutte contre les extrémistes qui avaient lancé plusieurs attaques contre les forces de l'ordre tunisiennes et assassiné deux grandes figures de l'opposition laïque au régime dominé par le parti islamiste Ennahda.

    Lire aussi:

    Un groupe proche d'AQMI derrière une attaque terroriste dans l'Ouest tunisien
    La coalition internationale frappe la population civile à Deir ez-Zor, selon Sana
    Vols suspendus entre les Émirats et la Tunisie: Tunis partage ses craintes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik