International
URL courte
Skolkovo, la "Silicon Valley" russe (50)
0 20
S'abonner

Les centres d'innovation russe et équatorien, Skolkovo et Yachay, ont signé mercredi un mémorandum de coopération dans le cadre de la visite du président équatorien Rafael Correa à Moscou.

Les centres d'innovation russe et équatorien, Skolkovo et Yachay, ont signé mercredi un mémorandum de coopération dans le cadre de la visite du président équatorien Rafael Correa à Moscou.

"Nous sommes venus ici pour étudier l'expérience de Skolkovo. Nous sommes persuadés que ce sera une rencontre très utile", a déclaré M.Correa qui a signé le mémorandum au nom de l'Equateur.

"Nous avons lancé notre projet il y a seulement un an. Nous avons choisi un terrain de 4.200 hectares. Le budget initial du projet atteint 600 millions de dollars. La Cité de la connaissance "Yachay" comprendra sans doute des centres de recherche, un parc industriel et des universités", a indiqué M.Correa.

"Yachay est une zone économique libre tout comme Skolkovo. Son fonctionnement est donc soumis à des normes spéciales, y compris fiscales et financières qui assurent un développement rapide de ce territoire", a-t-il ajouté.

Situé à Imbabura (dans le nord de l'Equateur), le centre de l'innovation "Yachay" ("connaissance" en langue quichua) a pour objectif de stimuler le développement de l'innovation et de la technologie. Le pôle universitaire et technologique de Yachay s'articulera autour de cinq axes: Sciences de la vie, Nanotechnologies, Energies renouvelables, Pétrochimie et Technologies de l'information et de la communication. 

Skolkovo est un centre d'innovation destiné à servir de base à la nouvelle politique économique russe. Situé dans la région de Moscou, il offrira des conditions favorables à la recherche dans la plupart des domaines technologiques (énergie, espace, biomédecine, informatique). Des groupes comme Microsoft, Boeing et Siemens ont déjà exprimé leur désir de participer à ce projet.

Dossier:
Skolkovo, la "Silicon Valley" russe (50)

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook