Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de diplomatie russe Sergueï Lavrov

    Accord-cadre Russie-UE: Moscou espère la reprise des négociations début 2014

    © RIA Novosti. Evgeny Biyatov
    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Moscou espère que sous la présidence grecque du Conseil de l'Union européenne, les négociations sur l'accord-cadre Russie-UE ne tarderont pas à reprendre, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l'issue d'un entretien à Athènes avec son homologue grec Evangelos Venizelos.

    Moscou espère que sous la présidence grecque du Conseil de l'Union européenne, les négociations sur l'accord-cadre Russie-UE ne tarderont pas à reprendre, a indiqué mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l'issue d'un entretien à Athènes avec son homologue grec Evangelos Venizelos.

    "Nous apprécions l'aspiration de nos amis grecs à promouvoir les relations entre la Russie et l'Union européenne. Il s'agit avant tout du dialogue sur les visas, notamment sur la nécessité de la libéralisation ultérieure du régime des visas et, dans l'idéal, de la levée la plus rapide possible de ce régime (…). Il s'agit également de relancer les négociations sur un nouvel accord-cadre entre la Russie et l'UE (…), ainsi que d'étoffer le programme +Partenariat pour la modernisation+", a déclaré le ministre russe devant les journalistes. 

    La Grèce s'apprête à prendre à partir du 1er janvier prochain la présidence tournante de l'UE pour la première moitié de 2014.

    Démarrées en juillet 2008, les négociations sur le partenariat stratégique entre la Russie et l'UE ont été suspendues à plusieurs reprises. Le précédent accord de partenariat et de coopération (APC) entre la Russie et l'UE a expiré en décembre 2007 et a été automatiquement prorogé depuis. La signature du nouvel APC avait été reportée à plusieurs reprises en raison de divergences entre les parties. Malgré la possibilité d'une prorogation automatique illimitée du document, les parties reconnaissent la nécessité d'un nouvel accord.

    Lire aussi:

    Sanctions antirusses: l’UE dans le sillage des USA?
    L’UE a pris sa décision sur la prorogation des sanctions antirusses
    Vladimir Poutine au "Figaro" : «Arrêtez d'inventer des menaces russes imaginaires!»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik