Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Association Ukraine-UE: possible report en raison de l'affaire Timochenko (ministre)

    International
    URL courte
    Accord d'association Ukraine-UE (229)
    0 2 0 0

    La signature de l'accord d'association Ukraine-UE pourrait être reportée à 2014 si Kiev ne remplit pas une série de conditions, y compris celles relatives à la situation de l'ex-première ministre Ioulia Timochenko, a déclaré mercredi le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski.

    La signature de l'accord d'association Ukraine-UE pourrait être reportée à 2014 si Kiev ne remplit pas une série de conditions, y compris celles relatives à la situation de l'ex-première ministre Ioulia Timochenko, a déclaré mercredi le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski.  

    Le chef de la diplomatie polonaise a indiqué sur les ondes de la chaîne Polsat News que la sortie de prison de Mme Timochenko restait en suspens, ce qui pouvait torpiller la signature du document. Le ministre a exhorté Kiev "à ne pas ruser et à faire le nécessaire en étroite collaboration avec la mission d'observation Cox-Kwasniewski [chargée d'observer le procès en appel d'Ioulia Timoshenko au nom du Parlement européen]".  

    "J'appelle les autorités ukrainiennes à ne pas traîner et à faire ce qu'il faut. L'Ukraine doit décider si elle remplira les conditions d'association avec l'Europe et si elle adoptera le chemin qui la conduira à l'intégration à l'UE", a poursuivi le ministre polonais.  

    Le chef de la diplomatie polonaise a en outre pointé la nécessité de finaliser les réformes du Parquet et de la législation électorale, et de cesser d'utiliser les forces de l'ordre dans le cadre de règlement de comptes politiques.  

    L'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne doit être signé en novembre prochain à Vilnius, lors du sommet des pays participant au programme Partenariat oriental. Bruxelles qualifie de "justice sélective" les poursuites judiciaires engagées contre les adversaires du pouvoir en place et exige que les autorités ukrainiennes mettent un terme à cette pratique. Kiev affirme pour sa part que les procédures ouvertes contre certains opposants, dont Ioulia Timochenko, ne revêtent aucun caractère politique. 

    En 2011, l'égérie de la "révolution orange" a été condamnée à sept ans de prison pour abus de pouvoir lors de la signature, en 2009, de contrats gaziers avec la Russie à un prix jugé pénalisant pour l'Ukraine. Depuis plus d'un an, elle n'est plus incarcérée en prison, mais suit un traitement dans un hôpital de Kharkov. 

    L'Union européenne considère que le procès Timochenko était politisé et exige qu'elle soit transférée en Allemagne où elle pourrait être remise en liberté. 

    Dossier:
    Accord d'association Ukraine-UE (229)

    Lire aussi:

    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik