Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Attentat de Tienanmen: les islamistes ouïghours responsables (officiel chinois)

    International
    URL courte
    0 4 0 0

    L'organisation islamiste "Mouvement islamique du Turkestan oriental" a organisé l'attentat perpétré lundi dernier sur la place Tienanmen à Pékin, a déclaré aux journalistes le président du Comité politique et judiciaire central du Parti communiste chinois, Meng Jianzhu.

    L'organisation islamiste "Mouvement islamique du Turkestan oriental" a organisé l'attentat perpétré lundi dernier sur la place Tienanmen à Pékin, a déclaré aux journalistes le président du Comité politique et judiciaire central du Parti communiste chinois, Meng Jianzhu.

    Le Mouvement islamique du Turkestan, considéré par Pékin et d'autres pays comme une organisation terroriste, cherche à obtenir l'autonomie de la Région autonome ouïghoure du Xinjiang (ouest), peuplée à 45% d'Ouïghours musulmans, et la création de l'Etat du Turkestan oriental.

    "Cet acte terroriste à Pékin est une action organisée et planifiée à l'avance, menée par l'organisation Mouvement islamique du Turkestan terrée en Asie centrale et occidentale", a déclaré jeudi le responsable sur une chaîne télévisée de Hong-Kong, la vidéo ayant ensuite été mise en ligne sur l'Internet chinois.

    Le conducteur d'un véhicule SUV a foncé dans la foule lundi sur la place Tienanmen avant d'exploser, tuant cinq personnes (dont ses trois occupants) et en blessant 38 autres. Il a été identifié par la police comme Usmen Hasan, un nom à consonance ouïghoure, minorité musulmane vivant dans la province du Xinjiang.

    Sa mère et sa femme se trouvaient à bord de la voiture, ainsi que des objets remplis d'essence, des couteaux et un drapeau avec un "slogan religieux extrémiste", a précisé la police sur son compte Weibo, le site chinois de microblogging.

    Lire aussi:

    Un séisme fait 8 morts et détruit près de 1.500 bâtiments en Chine
    Le département d’État US ne fêtera pas le Ramadan
    Xi Jinping met en garde Trump contre les ventes d’armes à Taïwan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik