Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: certaines forces refusent le dialogue (Moscou)

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 0 0

    L'opposition syrienne reproche à certaines forces engagées dans le conflit armé de refuser un dialogue pacifique, a déclaré mercredi aux journalistes l'envoyé spécial du président russe pour le Proche-Orient, le vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, à l'issue de négociations avec les représentants de l'opposition.

    L'opposition syrienne reproche à certaines forces engagées dans le conflit armé de refuser un dialogue pacifique, a déclaré mercredi aux journalistes l'envoyé spécial du président russe pour le Proche-Orient, le vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, à l'issue de négociations avec les représentants de l'opposition.

    "Ils [les opposants] éprouvent de fortes craintes, car toutes les forces du pays ne sont pas prêtes à un règlement politique. Il existe visiblement des forces extérieures qui encouragent ces tendances et ce, non seulement sur le plan politique, mais aussi financier", a indiqué le vice-ministre, ajoutant que "la Syrie risquait de devenir une deuxième Somalie", pays contrôlé par des groupes terroristes radicaux.

    "Tous nos interlocuteurs sont d'accord pour dire que l'essentiel est de mettre un terme à l'effusion de sang et à la violence, car chaque jour, plus de 100 civils trouvent la mort en Syrie", a conclu le diplomate russe.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    La Russie compte sur la participation de Damas au Congrès syrien à Sotchi
    Vers un partenariat Riyad-Téhéran? Moscou se voit comme un médiateur entre les deux États
    L'opposition syrienne voudrait rencontrer le gouvernement sans intermédiaires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik