Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Arafat a été empoisonné au polonium (Souha Arafat)

    International
    URL courte
    L'hypothèse de l'empoisonnement de Yasser Arafat (35)
    0 11

    Yasser Arafat est mort empoisonné au polonium en 2004, a déclaré sa veuve Souha à l'agence Reuters après avoir reçu un rapport de l'Institut de radiophysique (IRA) de Lausanne concernant les analyses effectuées sur la dépouille de l'ancien leader palestinien.

    Yasser Arafat est mort empoisonné au polonium en 2004, a déclaré mercredi sa veuve Souha à l'agence Reuters après avoir reçu un rapport de l'Institut de radiophysique (IRA) de Lausanne concernant les analyses effectuées sur la dépouille de l'ancien leader palestinien.

    "Il s'agit d'un vrai crime, d'un assassinat politique", a dit Souha Arafat, qui réside à Paris. 

    La dépouille du fondateur et premier chef de l'Autorité palestinienne a été examinée pendant un an par l'IRA. Les résultats de l'expertise effectuée par l'Agence fédérale russe des analyses médico-biologiques ont été remis aux Palestiniens samedi dernier.

    Yasser Arafat, fondateur de l'Autorité palestinienne et lauréat du prix Nobel de la paix pour sa participation aux négociations avec Israël, est décédé le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire en région parisienne.  

    L'enquête officielle sur les causes de sa mort a commencé à l'été 2012 quand la chaîne qatarie Al Jazeera a annoncé la découverte, dans les effets personnels d'Arafat et dans son organisme, de polonium-210 radioactif. Les journalistes ont alors demandé aux chercheurs de l'Institut de radiophysique auprès du Centre hospitalier universitaire vaudois (Lausanne) d'effectuer des analyses.  

    Les Palestiniens ont évoqué à de nombreuses reprises l'implication d'Israël dans la mort de Yasser Arafat. L'Etat hébreu a toujours nié ces accusations.

    Dossier:
    L'hypothèse de l'empoisonnement de Yasser Arafat (35)

    Lire aussi:

    Le nom d’Abdelaziz Bouteflika immortalisé en Cisjordanie
    Le plan de paix US n’est pas le «deal du siècle» mais la «gifle du siècle»
    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik