Ecoutez Radio Sputnik
    International

    FRUKUS 2014: Londres invite la flotte russe du Nord

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Grande-Bretagne a invité la flotte russe du Nord à participer aux exercices internationaux FRUKUS 2014, a annoncé Vadim Serga, porte-parole de la région militaire russe de l'Ouest à l'issue d'une visite de l'attaché naval britannique David Fields à Mourmansk.

    La Grande-Bretagne a invité la flotte russe du Nord à participer aux exercices internationaux FRUKUS 2014, a annoncé jeudi Vadim Serga, porte-parole de la région militaire russe de l'Ouest à l'issue d'une visite de l'attaché naval britannique David Fields à Mourmansk.

    "M.Fields a proposé au commandement de la flotte du Nord d'étudier la possibilité qu'un navire de la flotte participe aux exercices internationaux FRUKUS qui se tiendront à la mi-2014", a indiqué le porte-parole.

    Cette année, la corvette Steregouchtchi de la flotte de la Baltique a représenté la Russie aux exercices FRUKUS qui engagent tous les ans des navires de France, de Russie, du Royaume-Uni et des USA).

    Une délégation diplomatique britannique a effectué une visite à la base de la flotte du Nord les 13 et 14 novembre. L'attaché naval David Fields et le chef d'état-major de la flotte du Nord, l'amiral Nikolaï Evmenov ont discuté de la coopération entre la flotte du Nord et la Marine britannique lors d'opérations de sauvetage en mer, de gestion des catastrophes naturelles et technique et de lutte contre le terrorisme international.

    La première édition des manœuvres FRUKUS s'est déroulée en 1988, à l'époque de l'URSS. Ils se sont poursuivis en 1993, dans le cadre d'un accord tripartite entre la Russie, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Avant l'adhésion de la France à ce programme en 2003, ils s'appelaient RUKUS.

    Lire aussi:

    Moments forts de tirs réels de la Flotte russe de la mer Baltique (vidéo)
    Le navire russe Severomorsk passe par la Manche
    Des navires de la Flotte russe du Pacifique quittent Shanghai
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik