Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Iran-Six: les négociations gênées par les divergences entre Téhéran et Paris

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0000

    Les divergences entre Téhéran et Paris compliquent les négociations qui se déroulent à Genève entre l'Iran et les six médiateurs internationaux, a confié à RIA Novosti une source proche de la délégation iranienne.

    Les divergences entre Téhéran et Paris compliquent les négociations qui se déroulent à Genève entre l'Iran et les six médiateurs internationaux, a confié à RIA Novosti une source proche de la délégation iranienne.
     
    "L'absence de confiance constatée par la délégation iranienne à l'issue du dernier round de négociations résultait en premier lieu de la position adoptée par la France. L'Iran souhaite que le groupe 5+1 [cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et Allemagne] parle d'une seule voix", a déclaré la source.
     
    "Nous espérons pouvoir conclure un accord lors du round actuel de négociations. Nous croyons important de rétablir la confiance et d'aller de l'avant", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.
     
    La France a posé quatre conditions pour un accord sur le nucléaire iranien: mettre l'intégralité des installations nucléaires iraniennes sous contrôle international, suspendre l'enrichissement d'uranium à 20%, réduire le stock d'uranium existant et arrêter la construction de la centrale nucléaire d'Arak.
     
    Le président iranien Hassan Rohani a pour sa part déclaré que Téhéran ne renoncerait pas à ses "droits nucléaires", y compris l'enrichissement d'uranium.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    Grands titres