Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Turquie souhaite adhérer à l'OCS (Erdogan)

    International
    URL courte
    Organisation de coopération de Shanghai (OCS) (61)
    0 27220

    La Turquie souhaite adhérer à l'Organisation de coopération de Shanghai (OSC), a déclaré à Saint-Pétersbourg le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, en visite en Russie.

    La Turquie souhaite adhérer à l'Organisation de coopération de Shanghai (OSC), a déclaré vendredi à Saint-Pétersbourg le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, en visite en Russie.
     
    "Quant (à l'adhésion, ndlr) à l'Organisation de coopération de Shanghai, j'en ai déjà parlé auparavant au cours de négociations avec Monsieur le Président (russe Vladimir Poutine). Et je répète à présent que nous avons une telle intention", a souligné le chef du gouvernement turc.
     
    M.Poutine a indiqué à son tour que le prestige dont la Turquie bénéficiait sur la scène internationale et la politique souveraine indépendante pratiquée par Ankara sous la direction de M.Erdogan permettait à ce pays de participer de plus en plus activement aux activités des organisations régionales et internationales".
     
    "Nous y sommes intéressés", a conclu le chef de l'Etat russe.
     
    Créée en 2001, l'Organisation de coopération de Shanghai regroupe à ce jour la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan, ses pays observateurs étant la Mongolie, l'Iran, l'Inde, le Pakistan et l'Afghanistan. La Biélorussie, la Turquie et le Sri Lanka ont le statut de "pays partenaires de l'OCS pour le dialogue".

    Dossier:
    Organisation de coopération de Shanghai (OCS) (61)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Grands titres