Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les USA veulent élargir la "liste Magnitski"

    International
    URL courte
    Loi Magnitski (80)
    0 11

    Les autorités américaines envisagent d'élargir la "liste Magnitski" qui comprend 18 Russes interdits d'entrée aux Etats-Unis et faisant l'objet de sanctions économiques, a annoncé vendredi à RIA Novosti la porte-parole de la Maison-Blanche Laura Lucas Magnuson.

    Les autorités américaines envisagent d'élargir la "liste Magnitski" qui comprend 18 Russes interdits d'entrée aux Etats-Unis et faisant l'objet de sanctions économiques, a annoncé vendredi à RIA Novosti la porte-parole de la Maison-Blanche Laura Lucas Magnuson.

    "Je ne peux pas parler de délais qui ne doivent pas nécessairement coïncider avec le rapport annuel concernant l'application de la Loi Magnitski. Mais certains cas font l'objet d'une étude, et l'administration [de Barack Obama] est déterminée à respecter cette loi en ajoutant de nouveaux noms", a indiqué Mme Lucas Magnuson.

    Publiée en avril dernier sur le site internet du département américain du Trésor, la "liste Magnitski" comporte les noms de 18 Russes qui, selon les Etats-Unis, sont impliqués dans la mort de Sergueï Magnitski, juriste du fonds d'investissement Hermitage Capital Management, mis en examen pour fraude fiscale et décédé dans une prison de Moscou faute d'avoir reçu des soins médicaux.

    En réponse, Moscou a établi sa propre "liste noire" comprenant 18 Américains interdits de séjour en Fédération de Russie. Il s'agit de personnes impliquées, selon les autorités russes, dans la légalisation et l'emploi de la torture dans la prison spéciale de Guantanamo, ainsi que dans les violations des droits et des libertés de citoyens russes à l'étranger.

    Les propos de Mme Lucas Magnuson réfutent les allégations mises en ligne vendredi sur le site d'information américain Daily Beast selon lesquelles la Maison Blanche a décidé de ne pas élargir la "liste Magnitski".

    Dossier:
    Loi Magnitski (80)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik