International

TNP: pas de violations par l'Iran (Moscou)

International
URL courte
Nucléaire iranien (2014) (1478)
0 01
S'abonner

Moscou est persuadé que l'Iran ne viole pas le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), a indiqué dans une interview à RIA Novosti un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères Mikhaïl Oulianov.

Moscou est persuadé que l'Iran ne viole pas le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), a indiqué mercredi dans une interview à RIA Novosti un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères Mikhaïl Oulianov.

"Je tiens à souligner que l'Iran respecte à la lettre les accords de garanties avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), rien ne prouvant qu'il viole le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. On ne sait pas pourquoi certains diplomates occidentaux sont convaincus que l'Iran viole le TNP. Tout comme l'AIEA, nous ignorons de tels faits", a déclaré M.Oulianov.

Selon ce dernier, l'AIEA "se dit tout simplement incapable de confirmer explicitement l'absence d'activités nucléaires non déclarées et de matériaux nucléaires non déclarés tant que l'Iran ne se mettra pas à appliquer le soi-disant protocole additionnel (aux accords de garanties, ndlr) qui prévoit une vérification beaucoup plus approfondie".

En décembre 2003, l'Iran avait signé à Vienne un protocole additionnel aux accords de garanties avec l'AIEA qui élargit le mandat des inspecteurs de l'Agence en matière de vérification des activités nucléaires des pays participant au TNP, mais le parlement iranien n'a toujours pas ratifié ce document.

Dossier:
Nucléaire iranien (2014) (1478)

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
«Je reconnais ma faute»: ce golden retriever fait le coupable devant sa propriétaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook