Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Skype piraté par des hackers pro-Assad

    International
    URL courte
    0 10

    Les hackers de l'Armée électronique syrienne (SEA) ont piraté le blog de l'outil Skype ainsi que ses pages officiels sur Facebook et Twitter.

    Les hackers de l'Armée électronique syrienne (SEA) ont piraté le blog de l'outil Skype ainsi que ses pages officiels sur Facebook et Twitter.

    Via les pages piratées, les membres de la SEA, réputée proche des autorités syriennes, ont mis les internautes en garde contre les programmes de surveillance de masse élaborés par l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA).

    "N'utilisez pas les services de messagerie de Microsoft (Hotmail, Outlook). Ils surveillent vos comptes et vendent les informations aux gouvernements. Plus de détails prochainement", ont écrit les hackers sur le compte Twitter de Skype.

    Le géant américain des logiciels Microsoft s'est retrouvé au centre d'un scandale l'été dernier, lorsque le journal britannique Guardian, citant des documents fournis par l'ex-employé des services secrets US Edward Snowden, a rapporté que le groupe permettait à la NSA de contourner ses systèmes de cryptage pour accéder aux messageries Outlook et Hotmail.

    En 2013, la SEA a piraté le compte Twitter de l'agence de presse américaine Associated Press, avec un faux message indiquant que le président Barack Obama avait été blessé par deux explosions survenues à la Maison Blanche.

    Le compte Twitter du service photo de l'Agence France-Presse, ainsi que les réseaux sociaux de la BBC, d'Al Jazeera, du Financial Times et du Guardian, ont été également piratés par la SEA.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    Tags:
    Outlook, Hotmail, Twitter, Facebook, Skype, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Armée électronique syrienne (SEA), Microsoft
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik