Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Sécurité : Damas confirme des échanges avec des services secrets européens

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 0 0

    Des représentants des services spéciaux d'une série de pays européens se sont rendus à Damas pour évoquer avec les autorités locales la coopération dans le domaine de la sécurité, a déclaré le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Mokdad, cité par la chaîne BBC.

    Des représentants des services spéciaux d'une série de pays européens se sont rendus à Damas pour évoquer avec les autorités locales la coopération dans le domaine de la sécurité, a déclaré le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Mokdad, cité par la chaîne BBC. 

    "Je ne vais pas dresser la liste [des représentants de pays européens], mais il est vrai que beaucoup d'entre eux se sont rendus à Damas", a indiqué le haut diplomate syrien à la chaîne avant de préciser que ces rencontres portaient sur "la coordination des mesures dans le domaine de la sécurité".

    Le Wall Street Journal avait antérieurement annoncé que des représentants des services secrets allemands, britanniques, espagnols et français aveint clandestinement tenu des rencontres avec des représentants du pouvoir syrien pour échanger des informations sur quelque 1.200 extrémistes européens venus combattre sur le sol syrien. 

    Se référant à des sources européennes et proche-orientales, la revue indique que les réunions en question ont eu lieu à Damas. En été 2013 notamment, la capitale syrienne a été visitée par un délégué britannique, ex-employé du MI6. En automne, des rencontres similaires ont été tenues par des représentants des services secrets allemands, espagnols et français. La Syrie a été représentée lors de ces réunions par le chef des renseignements syriens Ali Mamlouk. 

    La partie espagnole a été la seule à confirmer jusqu'à présent les rencontres en question. 

    La Syrie est secouée depuis mars 2011 par un conflit civil dont le bilan s'élève à plus de 100.000 morts, selon l'Onu. Les forces armées du pays tiennent tête à l'opposition armée qui compte dans ses rangs des islamistes radicaux et des terroristes venus de l'extérieur, y compris d'UE et de CEI. 

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Américains et Saoudiens ont-ils essayé de tendre la main au renseignement syrien?
    Les renseignements américains auraient rencontré en secret leurs homologues syriens
    Coopération des services secrets français et syrien, Le Drian reste muet face à Sputnik
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik