Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: Assad reçoit le chef de la diplomatie iranienne

    International
    URL courte
    Conférence "Genève 2" (338)
    0 0 0

    Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif s'est entretenu à Damas avec le président syrien Bachar el-Assad des préparatifs de la conférence de paix sur la Syrie, dont la tenue est prévue le 22 janvier à Montreux, en Suisse, rapporte l'agence IRNA.

    Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif s'est entretenu mercredi à Damas avec le président syrien Bachar el-Assad des préparatifs de  la conférence de paix sur la Syrie, dont la tenue est prévue le 22 janvier à Montreux, en Suisse, rapporte l'agence IRNA.

    "Venant d'Amman dans le cadre d'une tournée dans plusieurs pays de la région, M.Zarif a déclaré son intention de participer à l'élaboration d'une position commune appelée à normaliser la situation en Syrie et a convié toutes les parties à lutter contre l'extrémisme et le terrorisme, qui représentaient une menace pour tous", selon l'agence SANA.

    La participation de l'Iran à la conférence, dite Genève-2, est toujours en discussion. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a admis récemment que Téhéran pourrait jouer un rôle important dans la résolution de la crise syrienne, mais qu'il ne pourrait être qu'un participant informel de la conférence sur la Syrie en Suisse. Washington exige de l'Iran qu'il accepte sans réserve les principes de la transition politique en Syrie définis par le communiqué de Genève en date du 30 juin 2012.

    Pour sa part, Téhéran, qui soutient le pouvoir syrien, se déclare disposé à participer à la conférence censée trouver une issue au conflit en Syrie qui a fait plus de 130.000 morts, mais rejette catégoriquement toute condition préalable.

    Dossier:
    Conférence "Genève 2" (338)

    Lire aussi:

    Téhéran: une «possibilité historique» de mettre fin à la crise syrienne se présente
    Influence française en Syrie: les illusions perdues de Macron
    À Vienne et à Sotchi la paix en suspens, en Syrie la guerre en marche avant!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik