Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Investissements directs étrangers: la Russie au 3e rang mondial (Onu)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Russie a connu une hausse de 83% des investissements directs étrangers (IDE) en 2013 avec 94 milliards de dollars, se plaçant en troisième position du Top-20 des pays d'accueil des IDE, stipule un rapport de la Conférence de l'Onu sur le Commerce et le Développement (CNUCED).

    La Russie a connu une hausse de 83% des investissements directs étrangers (IDE) en 2013 avec 94 milliards de dollars, se plaçant en troisième position du Top-20 des pays d'accueil des IDE, stipule un rapport de la Conférence de l'Onu sur le Commerce et le Développement (CNUCED). 

    "Ce résultat est principalement dû à l'acquisition par le groupe BP d'une participation de 18,5% dans Rosneft, dans le cadre de la transaction d'achat de TNK-BP par le russe Rosneft", indiquent les experts. 

    Ces derniers prévoient qu'à l'avenir, le flux des IDE en Russie ne sera pas inférieur au niveau enregistré en 2013 et notent l'utilisation active des moyens débloqués par le Fonds russe des investissements directs dans des projets conjoints. En témoigne l'accord avec la compagnie Mubadala, en vertu duquel cet organisme d'investissement étatique d'Abou Dhabi envisage d'investir 5 milliards de dollars dans l'infrastructure russe. 

    Les Etats-Unis arrivent en tête du palmarès avec 159 milliards de dollars d'IDE. La Chine se classe deuxième avec 127 milliards de dollars. Au niveau mondial, le flux d'investissements directs étrangers a connu au cours de l'année écoulée une augmentation de 11% par rapport à l'année précédente pour s'établir à 1.460 milliards de dollars. 

    Quant aux pays du bloc des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), les IDE de ces quatre Etats cumulés sur l'année 2013 se chiffrent à 322 milliards de dollars, soit une hausse de 21% par rapport à l'année précédente. 

    Lire aussi:

    Les compagnies russes attirent à nouveau les investisseurs étrangers
    Une chute de 92% des investissements chinois aux États-Unis
    Russie-Chine: les échanges commerciaux en forte hausse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik