Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie/Genève-2: Moscou propose de créer des groupes de travail

    International
    URL courte
    Conférence "Genève 2" (338)
    0 111

    Afin de parvenir au règlement de la crise syrienne, Moscou a proposé au pouvoir et à l'opposition de former des groupes de travail chargés des questions évoquées lors de la conférence de Genève-2, a annoncé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.

    Afin de parvenir au règlement de la crise syrienne, Moscou a proposé au pouvoir et à l'opposition de former des groupes de travail chargés des questions évoquées lors de la conférence de Genève-2, a annoncé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.  

    "Afin de progresser vers un règlement, il est indispensable de résoudre des questions telles que le cessez-le-feu, l'aide humanitaire et la formation d'un organe de transition. Le règlement de ces questions nécessite la mise en place de groupes de travails appropriés", a indiqué le haut diplomate russe à l'agence RIA Novosti.  

    D'après M.Gatilov, il s'agit de la seule façon de réaliser des progrès. "Chaque question nécessite des efforts concrets, certaines sont plus faciles à résoudre, d'autres, dont la création d'un gouvernement de transition, sont plus complexes. Ce qui ne veut pas dire qu'il faille se concentrer sur une question et ignorer le reste. A notre avis, il faut essayer de progresser sur plusieurs axes", a ajouté le vice-ministre.  

    A la question de savoir si les groupes en question comprendraient des délégués russes, américains ou de l'Onu, M.Gatilov a expliqué que ces derniers étaient extérieurs au processus de négociations, tout en ajoutant que Moscou était disposée à apporter son concours aux parties du dialogue.  

    "Toutefois, nous n'agirons pas à la place des délégations syriennes. Elles ont un objectif bien clair: se mettre d'accord sur un large éventail de questions", a conclu Guennadi Gatilov.  

    Les représentants du pouvoir et de l'opposition syriens ont engagé des négociations dans le cadre de la conférence de paix Genève-2 lancée le 22 janvier à Montreux, en Suisse. Initié par Moscou et Washington, ce forum a pris fin le 31 janvier. Les parties ont convenu de poursuivre le dialogue le 10 février prochain.

    Dossier:
    Conférence "Genève 2" (338)

    Lire aussi:

    L’opposition syrienne salue le rôle de la Russie dans le règlement syrien
    Libérer Raqqa - et après?
    Coup d’envoi des négociations à Genève: enjeux et attentes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik