Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: le chef du parti "Unité russe" nommé à la tête du gouvernement en Crimée

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0

    Le parlement de Crimée, république autonome à majorité russophone dans le sud de l'Ukraine, a nommé jeudi Sergueï Aksenov, chef du parti "Unité russe" à la tête du gouvernement, a annoncé le député Sergueï Tsekov.

    Le parlement de Crimée, république autonome à majorité russophone dans le sud de l'Ukraine, a nommé jeudi Sergueï Aksenov, chef du parti "Unité russe" à la tête du gouvernement, a annoncé le député Sergueï Tsekov.

    "53 députés ont voté pour sa candidature", a indiqué M.Tsekov à l'issue d'une réunion du parlement républicain.

    Pendant la réunion, le parlement a limogé le gouvernement d'Anatoli Moguilev, en poste depuis l'automne 2011, et a fixé au 25 mai la tenue d'un référendum sur l'élargissement des pouvoirs de la république autonome de Crimée.

    "Nous lancerons vendredi des consultations politiques en vue de former un nouveau gouvernement", a ajouté M.Tsekov.

    Des habitants de la péninsule de Crimée ont lancé le 25 février une action à durée indéterminée devant le siège du parlement criméen en signe de protestation contre les nouvelles autorités de Kiev. Les manifestants réclament notamment un référendum permettant à la population de choisir le futur statut de la Crimée: rester une république autonome au sein de l'Ukraine, devenir un Etat indépendant ou réintégrer la Russie. Les manifestants réclament en outre le rétablissement de la Constitution en vigueur en Crimée de 1992 à 1998. Ce document accordait à la région le droit d'élire son président et de pratiquer une politique extérieure indépendante.

    Région peuplée principalement de russophones, la Crimée a été rattachée en 1954 à l'Ukraine qui faisait alors partie de l'Union soviétique. Il s'agissait d'une décision purement formelle, car le transfert de ce territoire a été effectué à l'intérieur du même Etat. Après la chute de l'URSS en 1991, la Crimée est restée au sein de l'Ukraine, mais a reçu le statut de république autonome.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Des politiciens ukrainiens se rendent-ils secrètement en Crimée?
    La Crimée, une entité tataro-criméenne? Kiev bluffe et provoque!
    The National Interest explique pourquoi Kiev n’a pas de chances de reprendre la Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik