International

Troubles en Ukraine: 94 morts depuis fin novembre (Santé)

International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
0 02
S'abonner

Le nombre des personnes tuées dans les affrontements en Ukraine depuis le 30 novembre 2013 a atteint 94, a annoncé samedi le ministère ukrainien de la Santé.

Le nombre des personnes tuées dans les affrontements en Ukraine depuis le 30 novembre 2013 a atteint 94, a annoncé samedi le ministère ukrainien de la Santé.

"Au total, 88 personnes ont été tuées à Kiev depuis le début des affrontements le 30 novembre 2013. Six personnes sont mortes dans d'autres régions ukrainiennes: deux dans la république autonome de Crimée, deux dans la région de Khmelnitski et deux dans celle de Tcherkassy", a indiqué le ministère.

Selon le ministère, 900 blessés ont sollicités des soins médicaux à Kiev depuis la mi-février. 242 personnes sont hospitalisées.

La crise politique a éclaté en Ukraine fin novembre 2013 suite à la décision du parlement de suspendre la préparation à la signature de l'accord d'association avec l'UE. Des manifestations tenues en Ukraine ont dégénéré en affrontements violents entre opposants et policiers. 

Le 23 février, la Rada suprême (parlement) a démis le président ukrainien Viktor Ianoukovitch de ses fonctions, modifié la Constitution, fixé la présidentielle au 25 mai et a chargé le président du parlement Alexandre Tourtchinov d'assurer l'intérim de la présidence. M.Ianoukovitch, réfugié en Russie, a qualifié les événements ukrainiens de coup d'Etat et a refusé de quitter son poste.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
«Homme blanc de droite», «gros cumulard»: une élue LFI n’apprécie pas la nomination de Castex et le fait savoir
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook