Ecoutez Radio Sputnik
International

Crimée: 96,77% des électeurs pour le rattachement à la Russie (résultats définitifs)

International
URL courte
Référendum en Crimée (2014) (415)
36330

96,77% des électeurs ayant pris part au référendum sur le statut de la presqu'île ukrainienne de Crimée ont voté en faveur de son rattachement à la Russie, a annoncé lundi le chef de la commission chargée de la tenue du plébiscite, Mikhaïl Malychev.

96,77% des électeurs ayant pris part au référendum sur le statut de la presqu'île ukrainienne de Crimée ont voté en faveur de son rattachement à la Russie, a annoncé lundi le chef de la commission chargée de la tenue du plébiscite, Mikhaïl Malychev.

"1.233.002 personnes, soit 96,77% des électeurs se sont prononcés en faveur du rattachement de la Crimée à la Russie en qualité du sujet fédéral", a indiqué le responsable lors d'une conférence de presse à Simféropol.

Selon lui, le taux de participation a atteint 83,1%.

Dossier:
Référendum en Crimée (2014) (415)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

Tous les commentaires

  • louisjulia220
    Nombreux sont ceux qui, commentant des articles sur la Russie et la conjoncture actuelle, dénigrent la Crimée et contestent les informations qui s'y rapportent (surtout quand ce sont des infos émises par des médias russes, évidemment).
    IIl n'empêche que la Crimée est maintenant à nouveau russe, et fière de l'être. Les conditions de vie des Criméens se sont amélioreées dans l'ensemble. Dans le domaine de la santé en particulier, car à la différence de l'Ukraine en général et du Donbass en particulier, la Russie apporte les solutions qu'elle appliquait chez elle avant de récupérer la Crimée. Par exemple, voici un article du 16 mars 2016 sur le traitement de la stérilité: Deux ans après la réunification, le système de santé en Crimée a été amélioré: on y traite les problèmes de stérilité à aussi l'aide d'aides financières pour les médicaments.
    fapnews.ru/243985-put-k-istseleniyu-v-kryimu-reshenyi-problemyi-s-besplodiem-i-lgotami-na-lekarstva
Afficher les nouveaux commentaires (0)