International

Liban: Moscou salue la formation d'un nouveau gouvernement

International
URL courte
0 11
S'abonner

Le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient, vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov a évoqué la situation au Liban avec l'ambassadeur de ce pays à Moscou, Chawki Bou Nassar, rapporte la diplomatie russe.

Le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient, vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov a évoqué vendredi la situation au Liban avec l'ambassadeur de ce pays à Moscou, Chawki Bou Nassar, rapporte la diplomatie russe.

"Moscou a salué l'adoption d'une déclaration ministérielle par le parlement libanais, ce qui signifie l'achèvement de la formation du gouvernement dans le pays", lit-on dans le communiqué.

Le nouveau gouvernement libanais a obtenu jeudi la confiance du parlement par 96 voix sur 101 votants, ce qui met fin à près d'une année de blocage politique. Moscou espère que la formation d'un gouvernement de compromis au Liban contribuera à renforcer la stabilité et la sécurité dans ce pays et réaffirme sa position visant à "soutenir la souveraineté, l'indépendance et l'unité de la République libanaise et le droit des Libanais de déterminer seuls leur avenir dans le cadre de la Constitution et d'un large dialogue national.

La situation au Liban s'est aggravée sur fond du conflit en Syrie voisine. Le Liban qui accueille en masse des réfugiés syriens. Au moins, un million de Syriens ont déjà traversé la frontière pour trouver refuge au Liban alors que ce dernier est secoué par une série d'attentats meurtriers qui visent principalement le Hezbollah chiite et ses alliés.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook