Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Ukraine au cœur d'un entretien téléphonique Poutine-Merkel

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0

    La situation en Ukraine suite à la réunification de la Crimée et de la Fédération de Russie a été dimanche au centre d'un entretien téléphonique entre le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel, rapporte le service de presse du Kremlin.

    La situation en Ukraine suite à la réunification de la Crimée et de la Fédération de Russie a été dimanche au centre d'un entretien téléphonique entre le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel, rapporte le service de presse du Kremlin.

    "La situation consécutive à la réunification de la Crimée et de la Fédération de Russie a été évoquée. Quant à la crise en Ukraine, les deux parties se sont dites satisfaites par la décision de mandater dans ce pays une mission de surveillance de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)", stipule le communiqué. 

    Mme Merkel et M.Poutine ont en outre réaffirmé leur volonté de poursuivre le dialogue, notamment au niveau des experts.

    Un changement de pouvoir ayant toutes les caractéristiques d'un coup d'Etat s'est produit en Ukraine le 22 février dernier. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la constitution et fixé l'élection présidentielle au 25 mai. Viktor Ianoukovitch a déclaré qu'il avait quitté le pays sous la menace de persécutions, mais qu'il restait le président légitime de l'Ukraine. Moscou conteste la légitimité des nouvelles autorités du pays. 

    Peuplée en majorité de russophones, la république autonome ukrainienne de Crimée a refusé de reconnaître les nouvelles autorités de Kiev et proclamé son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et la réunification avec la Russie à l'issue d'un référendum tenu le 16 mars lors duquel 96,7% des habitants de la péninsule ont appuyé cette décision.  

    La Russie et la Crimée ont signé le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie le 18 mars dernier. Kiev a protesté, dénonçant une "annexion" de la Crimée par la Russie. 

    Suite aux démarches de Moscou, plusieurs Etats occidentaux ont décrété des sanctions contre des personnalités politiques russes, l'Allemagne ayant réduit sa coopération avec la Russie. 

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Merkel fournit malgré elle un «argument en béton» en faveur de la Crimée russe
    Crimée-Ukraine et RDA-RFA: un faux parallèle, explique un député criméen
    Des globes terrestres avec la Crimée russe mis en vente en France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik