Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: les USA ont mis 20 ans à préparer l'EuroMaïdan (ex-espion américain)

    International
    URL courte
    Manifestations pro-européennes en Ukraine (364)
    029121

    Washington préparait depuis 20 ans la venue de forces prooccidentales au pouvoir en Ukraine, a déclaré l'ancien agent du renseignement américain Scott Rickard dans une interview accordée à la chaîne de télévision RT.

    Washington préparait depuis 20 ans la venue de forces prooccidentales au pouvoir en Ukraine, a déclaré vendredi l'ancien agent du renseignement américain Scott Rickard dans une interview accordée à la chaîne de télévision RT. 
     
    "Depuis 20 ans, Washington œuvrait à élargir, voire à pousser l'Otan du côté de l'Ukraine (…). Le renseignement américain travaillait en Ukraine, mais la Crimée, peuplée essentiellement de Russes, représentait un théâtre des opérations plus difficile pour les Américains qui s'y faisaient remarquer tout de suite", a indiqué M.Rickard.
     
    Et d'expliquer qu'en règle générale, les Américains coopèrent avec de petits groupes éditant des journaux locaux à de faibles tirages pour conditionner les gens.
     
    "C'est ainsi qu'ils arrivaient à rassembler à des actions de protestation plus d'un demi-million de personnes à Kiev (…), mais ils n'ont réussi que deux fois de mobiliser quelque 500.000 manifestants, alors que la population de l'Ukraine approche 50 millions d'habitants", a fait remarquer M.Rickard.
     
    Et de conclure que ce résultat n'était pas fameux, compte tenu du fait que 20 ans avaient été mis à la préparation de ces actions de protestation et près de 5 milliards de dollars avaient été dépensés rien que par l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID).
     
    Un changement de pouvoir s'est opéré le 22 février en Ukraine. La Rada suprême a démis le président Viktor Ianoukovitch de ses fonctions, nommé le président du parlement Alexandre Tourtchinov chef de l'Etat par intérim et réformé la Constitution. M.Ianoukovitch a qualifié ces événements de "coup d'Etat". Moscou conteste également la légitimité des décisions de la Rada.
     
    La Crimée, république autonome à majorité russophone située dans l'est de l'Ukraine, n'a pas reconnu les nouvelles autorités de Kiev. Elle  a proclamé son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et la réunification avec la Russie au terme d'un référendum du 16 mars où 96,7% des habitants de la péninsule ont appuyé cette décision. La Russie et la Crimée ont signé le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie le 18 mars dernier.

    Dossier:
    Manifestations pro-européennes en Ukraine (364)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik