Ecoutez Radio Sputnik
International

Massacre de Kassab en Syrie: les terroristes " formés" par l'Occident (Kadyrov)

International
URL courte
Situation en Syrie (1133)
04400

Les auteurs du massacre de civils dans la ville syrienne de Kassab ont été formés et armés par l'Occident, et entraînés par les services spéciaux des pays membres de l'Otan, estime le numéro un tchétchène Ramzan Kadyrov.

Les auteurs du massacre de civils dans la ville syrienne de Kassab ont été formés et armés par l'Occident, et entraînés par les services spéciaux des pays membres de l'Otan, estime le numéro un tchétchène Ramzan Kadyrov. 

"Avec toute la responsabilité fondée sur la connaissance de la situation, je déclare que ces terroristes n'ont rien de commun avec l'islam. Ces terroristes ont été formés, armés et éduqués par l'Occident et entraînés par les services spéciaux des pays membres de l'Otan", a écrit le dirigeant tchétchène sur son compte Instagram. 

"Suite à une attaque menée par des commandos venus, selon les autorités syriennes, de Turquie, près d'une centaine de personnes ont péri à Kassab. Ce  sont principalement des Arméniens de Syrie", a indiqué M.Kadyrov. 

Et d'ajouter que d'après des données officielles, des djihadistes d'Al-Qaïda et du Front al-Nosra avaient pris part à l'attaque. 

"Dans ce contexte, les menaces quotidiennes d'imposer des sanctions contre la Russie, pays qui a soutenu les résultats du référendum criméen et a prévenu l'effusion de sang dans la péninsule, semblent blasphématoires", a conclu Ramzan Kadyrov. 

Située à la frontière syro-turque, la ville de Kassab, où vivent des milliers d'Arméniens, est tombée aux mains des rebelles. Suite aux pilonnages menés par les rebelles anti-Assad, plus de 700 familles arméniennes ont été évacuées vers la ville de Lattaquié (ouest).  

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères a pointé l'escalade des violences entre les troupes gouvernementales et les bandes armées au cours des deux derniers jours. 

Dossier:
Situation en Syrie (1133)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres